A collective of journalists in the Balkans
  • Author:
    Laetitia Moréni
  • Published in:
    Le Courrier des Balkans
  • Date:
    24/08/2014

Plus de vingt ans après l’indépendance de la Croatie, les auteurs peinent à s’imposer sur la scène littéraire croate. Dans un pays où la lecture n’est pas une tradition, écrire reste une vocation. L’écrivain Marinko Koščec fait partie de cette génération qui persiste dans la littérature malgré un public absent. Interview avec cet auteur, éditeur et professeur de littérature française à l’Université de Zagreb parue sur Le Courrier des Balkans le 24 août 2014.

Le Courrier des Balkans (CdB) : Vous avez participé en juillet dernier au festival subversif de Zagreb. Vous présenteriez-vous comme un auteur subversif ?

Continuer la lecture de l’interview sur Le Courrier des Balkans.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

© Copyright - Cevapi Club